Rémy, le Phénix de la Prod

Remi 1

Portrait de Rémy, Simplonien à la réunion

#SimplonProd,#Simplon.Prod,#Portrait,#developpeur,#dev

10/29/2020 - Stéphanie Ambroise, Simplon.Prod

Créée en avril 2015, Simplon.Prod s’inscrit résolument dans l’ADN de Simplon.co : le numérique comme levier puissant d’inclusion et de transformation sociale. En ce sens, plus de la moitié de l’équipe est composée de développeurs.ses issus des formations Simplon.co. Au total, ce sont 50 personnes en insertion qui sont passées chez nous ! Initialement basée à Montreuil en Ile-de-France, l’agence s’est essaimée sur le territoire en accord avec notre volonté d’apporter une réponse locale aux besoins de nos clients.

Site de l'agence Contact

Comment t'appelles-tu et quel est ton métier ?

Bonjour,

Je m’appelle Rémy Mozelle, je dis souvent que mon père est artisan dans le bâtiment, moi, je suis un artisan du web.
J’ai 28 ans et je suis développeur web junior chez Simplon.Prod et plus précisément au sein de l’antenne Simplon.Prod située à La Réunion.

J’ai un parcours quelque peu chaotique notamment lié à des problèmes de santé qui m’ont poursuivi une bonne partie de ma vie.

J’ai toujours vécu sur l’île de La Réunion et je n’ai visité la Métropole qu’une seule fois.
A 17 ans, on m’a détecté une intolérance au gluten et même en étant très attentif aux recommandations et aux détails des ingrédients, je ne pouvais échapper à de grosses crises de maux de ventre. Je vous passe les détails, mais en plus d’être très douloureux, cela a aussi eu d’autres impacts : perte de concentration, surexcitation etc. Tant est si bien que pendant toute ma scolarité, mes semaines se réduisaient à 3 (max 4) jours de présentiel par semaine.

J’ai réussi à obtenir un BEP électrotechnique puis un bac professionnel mais un autre événement marque un réel tournant dans ma vie.

J’avais régulièrement des écrans noirs après mes (rares) sessions de skateboard que je mettais sur le compte de ma fatigue, jusqu’au jour où, il y a 5 ans, l’écran noir n’a pas disparu totalement. Je ne voyais plus qu’à moitié.
“Rémy, ce n’est pas ton oeil…”

J’ai subi une opération du cerveau en urgence neurochirurgicale. Suivi de trois longues années (heureusement bien entouré par mes proches) pour récupérer et faire le point sur ma vie et mes envies.

C’était l’informatique qui m’intéressait. J’avais suivi des cours via le CNAM et une formation de technicien de maintenance en informatique, mais d’après mon prof, “je n’avais pas le niveau !”

J’ai découvert les formations Simplon et j’ai postulé. Ce fut une révélation pour moi, je me suis donné : j’ai enchaîné les badges sur Code Academy pour appuyer ma motivation, mais je n’ai eu aucun retour suite à la session de recrutement…

Je m’étais clairement fait une raison (“après tout, je n’avais pas le niveau”) quand un matin un certain Nicolas Ludovic (à l’époque formateur Simplon.co et depuis Lead Développeur Simplon.Prod et référent de l’antenne de la Réunion) m’appelle : “Allo !? Rémy ? C’est Nicolas, formateur Simplon. Tu es où ?! Tu te rappelles que la formation débute ce matin ?”
Je n’avais jamais reçu le mail de validation de Simplon !

Ce fut le début d’une nouvelle aventure et d’un nouveau départ pour moi. A l’issue de ma formation j’ai été recruté par Simplon.Prod en alternance et depuis décembre 2018, j’ai la fierté d’avoir signé un CDI avec Simplon.Prod. Je me sens épanoui et j’ai soif d’apprendre et rattraper le temps perdu !

Sur quel projet as-tu travaillé chez Simplon.Prod ?

Difficile de choisir, parmi les beaux projets, mais si je pouvais en retenir 3, ce serait :

  • La refonte du site de la CAMI, l’association propose de l’activité physique à des personnes atteintes de cancer pour augmenter leurs chances de guérison et forcément, avec mon vécu, ce projet m’a touché.

  • La refonte du site de La Cloche, une association qui propose de nombreuses actions pour lutter contre l’exclusion des plus démunis. Ce fut un projet difficile pour lequel on avait d’ailleurs clairement sous-estimé le temps qu’il nous serait nécessaire pour délivrer le projet
  • La réalisation d’une application web pour Convergences 93, pour permettre de favoriser l’insertion des jeunes en Saint-Saint-Denis. Outre le beau projet, ce fut un sacré challenge, car notre responsable était en congés et avec mon compère Alexandre Adolphe, nous avons été pilotés directement par Alban Jubert notre CTO, avec le peu de disponibilité qu’il pouvait nous accorder, la distance et 3 heures de décalage avec la Métropole ! Avec Alexandre, on est fier d’être allé au bout et on a appris énormément !

Que préfères-tu dans le métier de développeur ?

Ce que j’aime dans ce métier, c’est le fait de créer et j’avoue que j’aime bien l’idée que pour des personnes qui ne connaissent pas le développement, certaines choses compliquées sont en réalité très simples et inversement une feature simple en apparence peut être beaucoup plus complexe qu’on ne le croit.

Quel(s) conseil(s) pour casser les barrières de la tech pour des profils qui ne songeraient pas au métier de développeur ?

J’en suis la preuve, malgré les apparences, les difficultés et autres épreuves, rien n’est jamais joué.
Et je sais que certains ont le fameux syndrome de l’imposteur dans le métier de développeur et dans ces moments, je me remémore une phrase qui n’est pas de moi mais qui me parle beaucoup : “Si tu es confus, génial ! C’est que tu es en train d’apprendre.”

Et la suite ? Tu la vois comment ?

J’aspire à m’améliorer tous les jours et si ma santé me le permet, j’aurais peut-être un jour l’opportunité de devenir moi-même Lead Développeur ou formateur pour transmettre ce que j’ai pu apprendre.

Nous sommes 4 entités complémentaires qui pensons qu'un web utile doit être social, durable et profitable ! Ici nous vous partageons, sans filtres, nos interrogations, nos réponses et nos réalisations !