Manon, lead développeuse

Illustration Manon

Elles sont développeuses web, directrices de communication digitale, présidentes d’association, ou encore lead développeuses ! À leur manière, toutes ces femmes sont des exemples de réussite et ont toutes quelque chose à nous apprendre.

3/18/2021 - Metou Sene, Simplon.Prod

Créée en avril 2015, Simplon.Prod s’inscrit résolument dans l’ADN de Simplon.co : le numérique comme levier puissant d’inclusion et de transformation sociale. En ce sens, plus de la moitié de l’équipe est composée de développeurs.ses issus des formations Simplon.co. Au total, ce sont 50 personnes en insertion qui sont passées chez nous ! Initialement basée à Montreuil en Ile-de-France, l’agence s’est essaimée sur le territoire en accord avec notre volonté d’apporter une réponse locale aux besoins de nos clients.

Site de l'agence Contact

L’écosystème (Simplon.Prod, Ecedi, et Numerik-ea) souhaite mettre en avant pas seulement des femmes, mais des professionnelles inspirantes du secteur. Nous avons sollicité toutes ces femmes qui ont su se faire une place dans ce domaine à témoigner, partager utilement leur expérience.

Découvrons les histoires, les talents, les combats de ces femmes qui nous inspirent.

Aujourd’hui c’est Manon Valdonio lead développeuse, ancienne apprenante Simplon.co en alternance chez Simplon.Prod, qui répond à nos questions !

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je m'appelle Manon, j’ai commencé avec une licence en information et communication hypermédia et à la fin de celle-ci, j’ai compris que la communication ce n’était pas quelque chose que je souhaitais continuer, pour plein de raisons différentes. J’ai ensuite fait une année de césure, je me suis intéressée au code, j’avais envie de voir comment cela fonctionnait, je trouvais ça intéressant. Et j’ai commencé comme cela avec codecademy, en même temps, je suis partie à l’étranger et j’ai préparé ma rentrée à Simplon.Co pour une formation intensive en 7 mois à Lyon. C’était une formation super cool, j’ai beaucoup aimé et à la suite de ça, je voulais continuer en alternance et j’avais entendu parler de ce que faisait Simplon et notamment les programmes avec les refuges, avec les femmes, etc… J'étais très intéressée par ça et donc j’ai postulé chez Simplon.Prod, chez qui j’ai fait mon alternance.

À la suite de ça, j’ai voulu me consacrer à un projet personnel que je n’ai malheureusement pas pu terminer. Puis, j’ai intégré une nouvelle entreprise en novembre 2019. Chez Simplon, je faisais à la base du Php. Dans cette nouvelle entreprise, je devais également faire du Php mais le premier jour, ils m’ont annoncé que j’allais être en JS. C’était stressant mais intéressant donc je me suis lancée et ça c'est bien passé, j’ai eu la chance de pouvoir monter en compétences assez rapidement et en juillet 2019 je suis passée lead developer sur JS.

Pourquoi vous êtes-vous orientée dans les métiers du numérique ?

Quand j'étais à la fac, nous avons vu du CSS et du HTML assez rapidement car nous avions un programme complet. À ce moment-là, j’ai compris que c’était des notions importantes à connaître. De plus, à cette même période, je travaillais à l’usine et j’avais besoin de continuer à apprendre à côté et de ne pas m'installer dans un quotidien où je me serais laissé porter. J’avais besoin de me stimuler et donc je me suis lancée dans le code parce que je trouvais ça vraiment cool. Chez Simplon, j’ai trouvé ça encore plus intéressant parce que mon temps était consacré à ça, il n'y avait pas de pression, le but était de progresser en dev.

Quel est le pire conseil que vous avez reçu et qui vous a donné envie de continuer dans le numérique ?

Une chose en particulier me fait bien rire. A chaque fois, lorsqu'on me demande mon métier et que je réponds "lead développeuse", on me fait la remarque systématiquement “Ah ça ne se voit pas” juste parce que je ne rentre pas dans le cliché du "geek" ou de ce qu’on attend d’une personne qui fait du code.

Mais mis à part ça, je n’ai jamais eu de malveillance autour de moi, de ma formation à aujourd’hui. J’ai toujours été entourée de personnes bienveillantes et stimulantes.

Vous vous voyez où dans l’avenir ?

Je me vois toujours dans le numérique, mais peut-être dans une autre branche. Par exemple, je suis très intéressée par l’UX, je me formerais bien dans ce domaine-là.

Quels conseils donneriez-vous à une femme ou simplement quelqu'un qui souhaite se lancer dans le numérique ?

Personnellement, je n’ai jamais eu de malveillance encore une fois, mais si un jour ça vous arrive, un mauvais commentaire ou quelqu’un qui souhaite vous décourager, ne surtout pas l'écouter. En tant que développeurs, nous avons quand même la chance de pouvoir trouver du travail assez facilement donc il ne faut pas rester dans des entreprises où l'on ne se sent pas à l'aise ou pas reconnu.

Il faut s'acharner ! Parce que développer c’est de l’acharnement. Comme une amie me l'avait fait remarquer, il faut savoir mettre sa fierté de côté, car tu as forcément tort quand il y a un bug et donc il faut savoir être patient finalement...

Un mot de la fin ?

J’aimerais ajouter que le code peut correspondre à n’importe quelle personne un peu curieuse, pas besoin d’être bon en mathématiques ou quoi que ce soit. Et surtout, le genre n’a rien à voir là-dedans, il faut sortir des clichés ! Et je recommanderai à n’importe qui de tester !

J’en profite pour saluer toute l’équipe de Simplon.Prod et je les remercie d’avoir été si cool parce que ce fut ma première expérience dans le secteur, cela a été très agréable et c’est grâce à eux !

Nous sommes 4 entités complémentaires qui pensons qu'un web utile doit être social, durable et profitable ! Ici nous vous partageons, sans filtres, nos interrogations, nos réponses et nos réalisations !