Kevin, développeur front-end chez Simplon.Prod

Portrait kevin

Ils/elles nous parlent de leur parcours, de leur projet, et de leur envie. Venez découvrir des personnalités, des métiers et bien plus !

2/15/2021 - Metou Sene, Simplon.Prod

Créée en avril 2015, Simplon.Prod s’inscrit résolument dans l’ADN de Simplon.co : le numérique comme levier puissant d’inclusion et de transformation sociale. En ce sens, plus de la moitié de l’équipe est composée de développeurs.ses issus des formations Simplon.co. Au total, ce sont 50 personnes en insertion qui sont passées chez nous ! Initialement basée à Montreuil en Ile-de-France, l’agence s’est essaimée sur le territoire en accord avec notre volonté d’apporter une réponse locale aux besoins de nos clients.

Site de l'agence Contact

Mois de février, mois de l’amour. Simplon.Prod et son écosystème vous proposent de trouver votre coup de cœur professionnel, durant tout ce mois de février, venez découvrir des portraits de collaborateur.rice.s de chez ecedi, numerik-ea et de chez Simplon.Prod.

Ils/elles nous parleront de leur parcours, de leur projet, et de leur envie. Venez découvrir des personnalités, des métiers et bien plus !

Aujourd’hui, c’est Kevin qui nous partage son expérience !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Kévin Leroy, jeune nordiste de trente-deux ans, geek dans l’âme et développeur front-end chez Simplon.Prod depuis maintenant un an et dix mois.

Quelle est ta formation ? Quel est ton parcours ?

Après un baccalauréat Comptabilité et finance des entreprises, je me suis orienté sur un BTS informatique de gestion, car j’adore l’informatique depuis mon plus jeune âge, mais je ne savais pas quelle orientation choisir, entre le web et le développement d’applications.

Par la suite, j’ai fait une licence 2 en informatique à l’université Lille 1, mais malheureusement, j’ai trouvé que cette formation était beaucoup trop théorique et j’étais plus attiré par la pratique.

Concernant mon parcours professionnel, j’ai été développeur/intégrateur web pour une société lensoise (AP-NET) qui faisait des sites pour les officines, malgré la redondance du travail (adaptation de templates existants) j’ai tout de même appris à gérer un parc installé d’une centaine de projets.

J’ai ensuite, après une période où j’ai tenté de créer mon entreprise, été contacté par la société AKXIA (une fabrique partenaire de Simplon) qui avait eu connaissance de ma création d’entreprise via une pub sur internet. Je pensais qu’ils avaient besoin d’un site internet, mais en fait cette société voulait me recruter en tant que Formateur.

J’ai finalement accepté, car le secteur où je m’étais implanté était quelque peu saturé et cela m’a permis d’élargir mes compétences, cette fois dans le domaine de la formation en pilotant une formation agréée Développeur logiciel (avec un taux de réussite de 100%).

Après cela, j’ai présenté le développement web à deux formations de technicien supérieur en sécurité informatique et deux formations de technicien en assistance informatique ; cette expérience fut concluante puisque certaines personnes de ces formations se sont orientées vers ce domaine plutôt que celui qu’elles avaient choisi au préalable, c’est encore pour moi une immense fierté.

Comment es-tu arrivé chez Simplon.Prod ?

Après plusieurs entretiens infructueux, mon conseiller de pôle emploi m’a orienté vers une nouvelle antenne de Simplon.Prod qui allait ouvrir à Béthune.

J’ai donc été contacté par Guillaume Trouille, le directeur de Simplon.co dans les Hauts-de-France pour un entretien téléphonique qui s’est bien passé dans l’ensemble. Mais plus surprenant, j’ai ensuite été contacté par un collègue du BTS, Mathieu Westrelin, qui lui a été engagé en tant que Lead Developer et nous avons convenu d’une entrevue au sein de l’espace de co-working de Béthune.

L'objectif de ce deuxième entretien était de discuter des dernières mises au point avant la prise de fonction. On m'a alors demandé de réaliser un test de conception où j’ai choisi de créer un thème Wordpress. Celui-ci est toujours disponible sur mon dépôt GitHub pour les plus curieux. ;)

Et maintenant me voilà chez Simplon.Prod et je n’abandonnerais pas ma place pour rien au monde, non, pas la peine d’insister, je ne bougerais pas.

Tu as une journée type ?

Après un bon petit déjeuner (c’est important), je regarde mon planning pour savoir sur quoi je vais travailler et c’est parti, on ne m’arrête plus. Je sais que je devrais faire des pauses de temps en temps, mais c’est plus fort que moi, IL FAUT QUE JE CODE !

Le projet sur lequel tu as aimé travailler ?

Ils sont nombreux, mais puisqu’il faut en choisir un, je prendrais LesPetitsPierres, la plateforme de crowdfunding de la fondation Somfy.

Il s’agit de l’un des projets d’envergure sur lequel je me suis le plus investi. Faisant partie d'une équipe sérieuse et experte en la matière, que cela soit du côté de la chefferie de projet et du développement, j'ai pu avancer à mon rythme tout en respectant scrupuleusement les délais qui nous étaient impartis. Cette expérience m'aura permis de parfaire mes compétences sur une technologie que je connaissais, mais que je n'avais pas eu l'occasion de mettre en pratique, c'est désormais chose faite.

Quel est ton coup de cœur digital que tu aurais aimé réaliser ?

Vous devez vous douter que, en tant que Développeur, on a des idées plein la tête, certaines sont facilement réalisables, d’autres demandent des ressources qu’une personne seule ne peut monopoliser.

La dernière idée que j’ai dans la tête depuis un bout de temps est une espèce d’application qui donne des idées de repas.

Dans le principe, chaque participant indique les repas qu’il aime dans l’application, et un des membres inscrit pioche (soit aléatoirement, soit selon un score d’appréciation) dans cette liste pour le menu du jour.

C’est une problématique que l’on a chez moi en tout cas, on cherche toujours ce que l’on va manger le soir et ce genre d’application peut aider à se décider tout en contentant tout le monde.

Un conseil utile ?

Si l’idée de devenir développeur web vous plaît, je n’ai qu’une chose à dire: Foncez !

Bien sûr, cela sera dur au début, mais il ne faut pas oublier que vos collègues sont là pour vous aider ; et de vous à moi, rien n’est plus jouissif que de se débloquer d’une situation que l’on croyait insurmontable, c’est avec ces moments particuliers que l’on sait que l’on a choisi le meilleur métier.

Une blague pour la fin ?

“Quelle est la meilleure heure pour écouter de la musique ? Deezer…” Bon ok, elle est pas folle mais elle devrait quand même plaire à Alban :)

Nous sommes 4 entités complémentaires qui pensons qu'un web utile doit être social, durable et profitable ! Ici nous vous partageons, sans filtres, nos interrogations, nos réponses et nos réalisations !